Accueil > Morphine > M104

M104

44C

vendredi 9 janvier 2015, par Guillaume Vissac

Tout est devenu très très flou. Tes yeux ont
de la glu & mâchent tes paupières & sont sur
le point d’abandonner l’image. Le sommeil...
C’est le sommeil qui macère sous ta peau. De
part & d’autre de chaque oeil, des mots vont
continuer de déferler néanmoins. Ils sortent
de l’écran directement mais seront dépourvus
d’image. Ces mots disent, résidus de cerveau
malade, le détenteur du pouvoir doit prendre
sa décision, vous êtes des animaux
. D’autres
mots continuent à dire, le colonel a fait un
coup d’état
. Il y a des explosions, coups de
feu, des bruits de gorge, des klaxons, échos
de la foule & d’autres explosions. L’une des
explosions t’ouvre un oeil. La musique est à
l’orgue. On demande à un militaire enfermé à
l’intérieur d’un tank de tirer sur un gosse.
Ce gosse, c’est le numéro 41. Il avance dans
les flammes. Ses cheveux ont poussé. Drapeau
rouge abandonné au sol, il l’enfile comme un
vêtement, une cape. Le tank tire : le numéro
41 stoppe l’obus sans bouger, par la pensée.


<  -  >
{Révisions}

1 révision

M104 , version 2 (9 janvier 2015)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Tout est devenu très très flou. Tes yeux ont
de la glu mâchent ,
mâchent & mâchent remâchent tes paupières & sont sur
le point d’abandonner l’image l’affaire . Le sommeil...
.
C’est le sommeil qui macère sous ta peau. De
part & d’autre de chaque oeil, des mots vont
continuer de déferler néanmoins. Ils sortent
de l’écran directement mais seront dépourvus
d’image. Ces mots disent, résidus résidus de cerveau
malade, le détenteur du pouvoir doit prendre
sa décision, vous êtes des animaux. . D’autres
mots continuent à dire, le le colonel a fait un
coup d’état. . Il y a des explosions, coups de
feu, des bruits de gorge, des klaxons, échos
de la foule & d’autres explosions. L’une des
explosions t’ouvre un oeil. La musique est à
a
l’orgue. On demande à un militaire enfermé à
l’intérieur d’un tank de tirer sur un gosse.
Ce gosse, c’est le numéro 41. Il avance dans
les flammes. Ses cheveux ont poussé. Drapeau
rouge abandonné au sol, il l’enfile comme un
vêtement, une cape. Le tank tire : le numéro
41 stoppe l’obus sans bouger, par la pensée.




°

Notes


Interlude #3, Le numéro 41 (アキラ)

°