Accueil > Morphine > M108

M108

44C

mardi 13 janvier 2015, par Guillaume Vissac

Il y a des bruits de pistons mécaniques & de
respirations humaines. Le numéro 41 est pris
en plein corps : le laser lui traverse toute
la paroi abdominale. Mais le laser est mort,
n’a plus de jus dans le ventre. Le héros n’a
pu que lui cramer un bout de tissu, de chair
& d’épaule. Le numéro 41 dit, alors, ça fait
quoi d’être du mauvais côté de la baston une
fois dans ta vie ? Mais des brimborions d’un
peu de pouvoir apparaissent autour du numéro
41. Des fractions de ciel bleu en mouvement,
à la verticale de lui-même. Le satellite air
sol est sur le point de faire feu. Explosion
gigantesque. Des rouleaux de poussière ou de
débris déferlent depuis l’instant T exact de
de l’impact. On cherche le numéro 41 sur des
radars. L’armée suit les opérations dans les
pixels verts des écrans & dans le marc de la
technologie informatique. L’héroïne, revenue
à elle, s’éveille dans cet apocalypse rempli
de poussière. On hurle des prénoms humains &
on cherche des yeux des corps en survivance.


<  -  >
{Révisions}

1 révision

M108 , version 2 (13 janvier 2015)

Ça fait du bruit. Le héros tient le numéro 41 en joue mais son laser n’a plus de pile. Au moment où le numéro 41 rit, un missile satellitaire s’abat sur lui verticalement.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Il y a des bruits de pistons mécaniques & de
respirations humaines. Le numéro 41 est pris
en plein corps : le laser lui traverse toute
la paroi peau abdominale. Mais le laser est mort,
&
n’a plus de jus dans le ventre. Le héros n’a
pu que lui cramer un bout de tissu, de chair
& d’épaule. Le numéro 41 dit, alors, ça fait
quoi d’être du mauvais côté de la baston une
fois dans ta vie ? Mais des brimborions d’un
peu de pouvoir apparaissent autour du numéro
41. Des fractions de ciel bleu en mouvement,
à la verticale de lui-même. Le satellite air
sol est sur le point de faire feu. Explosion
gigantesque. Des rouleaux de poussière ou de
débris déferlent depuis l’instant T exact de
de l’impact. On cherche le numéro 41 sur des
radars. L’armée suit les opérations dans les
pixels verts des écrans & dans le marc de la
technologie informatique. L’héroïne, revenue
à elle, s’éveille dans cet apocalypse rempli
de poussière. On hurle des prénoms humains &
on cherche des yeux des corps en survivance.



Ça fait du bruit. Le héros tient le numéro 41 en joue mais son laser n’a plus de pile. Au moment où le numéro 41 rit, un missile satellitaire s’abat sur lui verticalement.


°

Notes


Interlude #3, Le numéro 41 (アキラ)

°