Accueil > Morphine > M127

M127

44C

dimanche 1er février 2015, par Guillaume Vissac

Ces tubards de pompiers se baladent avec une
espèce de fusil de chasse dans leur voiture.
Pendant que l’un manoeuvre pour remettre ses
pneus sur le lit de la route, l’autre baisse
sa vitre & passe le canon du fusil & vise le
premier chien puis l’autre. Quelques flashs,
c’est de la lumière, une odeur, des coups de
feu, une certaine pâte sur les doigts ou sur
la langue. Ce fou furieux a les yeux jaunes,
il est quasiment basculé par la fenêtre & il
tire, le canon du fusil parallèle à la tôle.
Combien de balles perdues bouillantes jutent
dans tes pensées perdues, combien s’en iront
au hasard te déchiqueter les intestins si ce
connard de tireur fou continue son massacre,
hein ? Mais tu t’es retourné : il n’y a plus
âme qui vive au-delà du pare-brise arrière :
il n’y a plus que la nuit sur le pare-brise.


<  -  >
{Révisions}

1 révision

M127 , version 2 (1er février 2015)

Pendant que l’un des pompiers tient le volant manoeuvre la voiture pour repartir dans la nuit , l’autre tire au fusil de chasse sur les 2 chiens & la meute invisible. Tu as peur de prendre une balle perdue. En fonction du point de vue, la voiture ou les chiens disparaissent.

Ces tubards de pompiers se baladent avec une
espèce de fusil de chasse dans leur voiture.
Pendant que l’un manoeuvre pour remettre ses
pneus sur le lit de la route, l’autre baisse
sa vitre & passe le canon du fusil & vise le
premier chien puis l’autre. Quelques flashs,
c’est de la lumière, une odeur, des coups de
feu, une certaine pâte sur les doigts ou sur
la langue. Ce fou furieux a les yeux jaunes,
il est quasiment basculé par la fenêtre & il
tire, le canon du fusil parallèle à la tôle.
Combien de balles perdues bouillantes jutent
dans tes pensées perdues, combien s’en iront
au hasard te déchiqueter les intestins si ce
connard de tireur fou continue son massacre,
hein ? Mais tu t’es retourné : il n’y a plus
âme qui vive au-delà du pare-brise arrière :
il n’y a plus que la nuit sur le pare-brise.



Pendant que l’un des pompiers tient le volant, l’autre tire sur les chiens & la meute invisible. Tu as peur de prendre une balle perdue. En fonction du point de vue, la voiture ou les chiens disparaissent.


°

Notes


Cf. Récits d’un jeune médecin, « La tempête de neige » (Livre de Poche), P. 58.

°