Accueil > Morphine > M136

M136

44C

mercredi 11 février 2015, par Guillaume Vissac

Le duelliste dit, tu es de nouveau toi-même,
pourtant je ne crois pas que je vais perdre.
L’héroïne ne dit rien. La fiancée de la rose
dit, ô rose du noble château, ô puissance de
Dios qui sommeille en moi, entend ton maître
& révèle-toi. & une épée lumineuse apparaît,
dans le creux de sa poitrine, & le duelliste
s’en saisit & il s’exclame, à moi le pouvoir
de révolutionner le monde ! & des cloches se
déchaînent quelque part, signe que le duel a
commencé. L’héroïne est prête. Le duelliste,
son épée lumineuse dans l’allongement de ses
2 bras, comme un forcené, se jette sur elle.


<  -  >
{Révisions}

1 révision

M136 , version 2 (12 février 2015)

Le duelliste dit, tu es de nouveau toi-même,
pourtant je ne crois pas que je vais perdre.
L’héroïne ne dit rien. La fiancée de la rose
dit, ô rose du noble château, ô puissance de
Dios qui sommeille en moi, entend ton maître
& révèle-toi. & une épée lumineuse apparaît,
dans le creux de sa poitrine, & le duelliste
s’en saisit & il s’exclame, à moi le pouvoir
de révolutionner le monde ! & des cloches se
déchaînent quelque part, signe que le duel a
commencé. L’héroïne est prête. Le duelliste,
son épée lumineuse dans l’allongement de ses
2 bras, comme un forcené , se jette sur elle. comme un forcené  !



Dialogues. Incantations mystiques. Le duelliste fait apparaître son épée dans la poitrine de la fiancée de la rose. Le duel commence.


°

Notes


Interlude #4, La fiancée de la rose (薔薇の花嫁)

°