Accueil > Morphine > M151

M151

44C

jeudi 26 février 2015, par Guillaume Vissac

Le feldscher dit, tiens, un jour, un certain
type, Kossoï il s’appelle, débarque chez lui
à l’heure des consultations... Il vient d’un
bled qui s’appelle Doultsevo. Voilà, il dit,
j’ai des douleurs thoraciques ou j’ai du mal
à respirer ou quelque chose comme ça. Ça lui
fait des barbelés dans la gorge, ce genre de
choses. Tu dis machinalement, laryngite, car
tu es déjà habitué aux diagnostics éclairs &
aux associations d’esprit. Damian Loukitch &
la fumée sinueuse qui s’échappe de son ombre
acquiescent ensemble & en silence. Damian va
de l’avant dans son récit. Il dit, Liponti a
eu la même réaction. Il lui propose une idée
de traitement. 2 Sinapism™ en patch à coller
sur le dos, entre les omoplates, l’autre sur
le torse, 10 minutes. Tu opines, tu écoutes,
tu bois de la salive au fond d’un verre sans
numéro gravé au fond. L’autre, dit Damian, a
pris les patchs & est rentré chez lui. Puis,
un ou 2 jours plus tard, le voilà de retour.


<  -  >
{Révisions}

1 révision

M151 , version 2 (26 février 2015)

Récit du feldscher Damian Loukitch. Un paumé va consulter Léopold, ton prédécesseur, pour une laryngite. On lui prescrit des patchs. Il s’en va avec puis il revient.

Le feldscher dit, tiens, un jour, un certain
type, Kossoï il s’appelle, débarque chez lui
à l’heure des consultations... Il vient d’un
bled qui s’appelle Doultsevo. Voilà, il dit,
j’ai des douleurs thoraciques ou j’ai du mal
à respirer ou quelque chose comme ça. Ça lui
fait des barbelés dans la gorge, ce genre de
choses. Tu dis machinalement, laryngite, car
tu es déjà habitué aux diagnostics éclairs &
aux associations d’esprit. Damian Loukitch &
la fumée sinueuse qui s’échappe de son ombre
acquiescent ensemble & en silence. Damian va
de l’avant dans son récit. Il dit, Liponti a
eu la même réaction. Il lui propose une idée
de traitement. 2 Sinapism™ en patch à coller
sur le dos, entre les omoplates, l’autre sur
le torse, 10 minutes. Tu opines, tu écoutes,
tu bois de la salive au fond d’un verre sans
numéro gravé au fond. L’autre, dit Damian, a
pris les patchs & est rentré chez lui. Puis,
un ou 2 jours plus tard, le voilà de retour.



Récit du feldscher Damian Loukitch. Un paumé va consulter Léopold, ton prédécesseur, pour une laryngite. On lui prescrit des patchs. Il s’en va puis il revient.


°

Notes


Cf. Récits d’un jeune médecin, « Les ténèbres d’Egypte » (Livre de Poche), P. 64.

°