Accueil > Morphine > M154

M154

dimanche 1er mars 2015, par Guillaume Vissac

Tu es ensorcelé par leurs mots à voix haute.
Les yeux des sages-femmes brillent comme une
auréole sur un plateau en verre. Vous restez
assis longtemps ainsi, près des tuyaux longs
qui dispensent la chaleur le long des murs &
qui jouent le rôle métallique de percussions
pour rythmer vos silences. Du thé doré, noir
& vert pomme entre vos mains engourdies. Des
voix reprennent petit à petit le fil de tous
les récits enchevêtrés & tu les écoutes avec
beaucoup d’attention, de crâne & de silence.


<  -  >
{Révisions}
Aucune révision


Vous autres tous en cercle vus de haut.


°

Notes


Cf. Récits d’un jeune médecin, « Les ténèbres d’Egypte » (Livre de Poche), P. 65.

°