Accueil > Morphine > M169

M169

44C

lundi 16 mars 2015, par Guillaume Vissac

Tanks dans des champs de brouillard. On voit
les mitrailleuses broyer des munitions & des
pixels. Ils tirent en l’air ces tanks. Assez
vite, des bombes iront les recouvrir... Pour
l’explosion on se sert de la même animation,
elle enfle dans des bulles de flammes ternes
qui se nourrissent du métal froid des tanks.
Ces explosions se figent à mi-éclat. On voit
les flammes saisies comme un rideau 2D. Dans
le champ c’est un arrêt sur image localisé &
quelque part c’est beau. C’est léché. On est
mis sur pause pourtant l’écran poursuit. Les
choses & les objets sont fixés dans le temps
mais la caméra bouge entre eux. Les balles &
les cartouches immobiles dans les airs. Dans
l’éclat des images ou des flammes, on dirait
les cratères de la lune vus de loin & chaque
explosion est un rideau émis comme le papier
d’une feuille tendue. Chaque couche & chaque
strate est une autre page à tourner : l’air,
les gravillons arrachés à la terre, l’herbe,
la rosée frémissante. C’est dans ce décor de
guerre arrêté qu’a lieu le bouleversement de
la matière : entre les strates cachées de la
série d’explosions une personne est en train
de se matérialiser & les pixels tournent sur
eux-mêmes pour permettre ici son apparition.


<  -  >
{Révisions}

2 révisions

M169 , version 3 (16 mars 2015)

Des tanks dans des champs & et du brouillard. Mitraillage de Mitraillent des pixels. Bombes Des bombes larguéessur les tanks . Les tanks explosent. Explosions en 2D . Les explosi Une silhouette se matérialise.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Tanks dans des champs de brouillard. On voit
les mitrailleuses broyer des munitions & des
pixels. Ils tirent en l’air ces tanks. Assez
vite, des bombes iront les recouvrir... Pour
l’explosion on se sert de la même animation,
elle enfle dans des bulles de flammes ternes
qui se nourrissent du métal froid des tanks.
Ces explosions se figent à mi-éclat. On voit
les flammes saisies comme un rideau 2D. Dans
le champ c’est un arrêt sur image localisé &
quelque part c’est beau. C’est léché. On est
mis sur pause pourtant l’écran poursuit. Les
choses & les objets sont fixés dans le temps
mais la caméra bouge entre eux. Les balles &
les cartouches immobiles dans les airs. Dans
l’éclat des images ou des flammes, on dirait
les cratères de la lune vus de loin & chaque
explosion est un rideau émis comme le papier
d’une feuille tendue. Chaque couche & chaque
strate est une autre page à tourner : l’air,
les gravillons arrachés à la terre, l’herbe,
la rosée frémissante. C’est dans ce décor de
guerre arrêté qu’a lieu le bouleversement de
la matière : entre les strates cachées de la
série d’explosions une personne est en train
de se matérialiser & les pixels tournent sur
eux-mêmes pour permettre ici son apparition.

M169 , version 2 (16 mars 2015)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Tanks dans des champs de brouillard. On voit
les mitrailleuses broyer des munitions & des
pixels. Ils tirent en l’air ces tanks. Assez
vite, des bombes iront tombent sur les recouvrir ... tanks . Pour
l’explosion on se sert de la même animation,
elle enfle dans des bulles de flammes ternes
qui se nourrissent du métal froid des tanks.
Ces explosions se figent à mi-éclat. On voit
les flammes saisies comme un rideau 2D. Dans
le champ c’est un arrêt sur image localisé &
quelque part c’est beau. C’est léché. On est
mis sur pause pourtant l’écran poursuit. Les
choses & les objets sont fixés dans le temps
mais la caméra bouge entre eux. Les balles &
les cartouches immobiles dans les airs. Dans
l’éclat les éclats des images ou , des flammes, on dirait
les cratères de la lune vus de loin & chaque
explosion est un rideau émis comme le papier
d’une feuille tendue. Chaque couche & chaque
strate est une autre page à tourner : l’air,
les gravillons arrachés à la terre, l’herbe,
la rosée frémissante. C’est dans ce décor de
guerre arrêté qu’a lieu le bouleversement de
la matière : entre les strates cachées de la
série d’explosions une personne est en train
de se matérialiser & les pixels tournent sur
eux-mêmes pour permettre ici son apparition.



Des tanks dans des champs & du brouillard. Mitraillage de pixels. Bombes larguées. Explosions en 2D. Une silhouette se matérialise.


°

Notes


Interlude #5, Les Wizards (アヴァロン)

°