Accueil > Morphine > M192

M192

44C

mercredi 8 avril 2015, par Guillaume Vissac

Le pauvre môme était couvert de douleur : il
en avait sur la peau, dans les yeux... Cette
douleur avait le halo violacé. Elle ondulait
comme un duvet sous le souffle des lèvres...
Peut-être qu’une odeur émanait de lui, de sa
transpiration, de son ombre, de ses cheveux,
de ses vêtements. Peut-être que ça venait de
la mère. Peut-être des sièges de la voiture,
du carburant, qui sait. Quelqu’un l’a pris &
l’a transporté dans ses bras pour le sortir.
Il est passé par la vitre. La mère était là.
À gesticuler, gémir, à en vouloir au volant.
En fait, le môme avait la jambe cassée. Il y
avait de l’os en dehors de sa chair. Hurlait
le môme, c’est bien normal. Tu as tenu bon &
tu as fait ce qu’il fallait. Ouvert ce qu’il
fallait. Injecté ce qu’il fallait, plâtré. À
la place de sa peau & de sa jambe la matière
verte & visqueuse du plâtre a vite durci. Ça
a durci à vue d’œil & sa voix & ses mots ont
durci avec lui. C’est devenu de la craie, de
la poussière, des crevasses & des gerçures &
ça ne voulait plus dire grand chose. Bientôt
il s’est tu pour sombrer en lui-même. Tu lui
as vérifié les pupilles & tu t’es vu dedans.
À faire peur, Harvey Dent. Peut-être pour ça
qu’il hurlait le gamin. Pas la douleur, mais
ton hémiplégie de barbe, à gauche seulement.


<  -  >
{Révisions}

2 révisions

M192 , version 3 (8 avril 2015)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le pauvre môme était couvert de douleur : il
en avait sur la peau, dans les yeux... Cette
douleur avait le halo violacé.
Elle Cette
douleur avait le halo violacé , elle ondulait
comme un duvet sous le souffle des lèvres...
Peut-être qu’une odeur émanait de lui, de sa
transpiration, de son ombre, de ses cheveux,
de ses vêtements. Peut-être que ça venait de
la mère. Peut-être des sièges de la voiture,
du carburant, qui sait. Quelqu’un l’a pris &
l’a transporté dans ses bras pour le sortir.
Il est passé par la vitre. La mère était là.
À La mère était ,
à gesticuler, gémir, à en vouloir au volant.
En fait, le môme avait la jambe cassée. Il y
avait de l’os en dehors de sa chair. Hurlait
le môme, c’est bien normal. Tu as tenu bon &
tu as fait ce qu’il fallait. Ouvert ce qu’il
fallait.
Injecté Ouvert ce qu’il
fallait , injecté ce qu’il fallait, plâtré. À
A
la place de sa peau & de sa jambe la matière
verte & visqueuse du plâtre a vite durci. Ça
a durci à vue d’œil & sa voix & ses mots ont
durci avec lui. C’est devenu de la craie, de
la poussière, des crevasses & des gerçures &
ça ne voulait plus dire grand chose. Bientôt
il s’est tu pour sombrer en lui-même. Tu lui
as vérifié les pupilles & tu t’es vu dedans.
À A faire peur, Harvey Dent. Peut-être pour ça
qu’il hurlait le gamin. Pas la douleur, mais
ton hémiplégie de la barbeéperdue , à du côté gauche seulement uniquement .

Le môme avait la jambe cassée. Il hurlait & il avait peur de toi.

M192 , version 2 (8 avril 2015)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Le pauvre môme était est couvert de douleur : il
en avait sur la peau , dans les yeux ... . Cette
douleur avait Il en
a sur la peau , il en a dans les yeux , elle a
le halo violacé, & elle ondulait
ondule comme un duvet sous le souffle des lèvres...
. Peut-être qu’une odeur émanait émane de lui ses vêtements , de sa
transpiration mais peut-être
que c’est la mère qui sent , ou peut-être les
sièges de son ombre la voiture , de ses cheveux ,
de ses vêtements . on ne sait pas trop ...
Peut-être que ça venait de
la mère.
Peut-être des sièges de la voiture,
du carburant, qui sait.
Quelqu’un l’a pris &
l’a transporté dans ses bras pour le sortir.
Il est passé par la vitre. La Quelqu’un le prend dans ses bras pour sortir
son corps de l’habitacle , la mère était ,
continue à gesticuler, à gémir, & à en vouloir au volant.

(
quelqu’un lui tapote sur l’épaule en vain ).
En fait , le Le môme avait a la jambe cassée & de l’os lui sort
de la chair . Il y
avait de l’os en dehors de sa chair.
Hurlait
le môme, c’est bien normal.
Tu as tenu bon &
tu as fait ce qu’il fallait.
Il hurle. Ouvert Tu fais ce qu’il
fallait , injecté faut
&
tu injectes ce qu’il fallait , plâtré faut & tu plâtres . A
la place de sa peau & de sa jambe la matière
verte & visqueuse du plâtre a vite durci.
Ça
a durci La
matière durcit sur lui à vue d’œil & sa voix & ses mots ont
durci avec lui . C’est devenu de la craie, de
la poussière, des crevasses & des gerçures &
ça ne voulait plus dire grand chose.
Bientôt
il s’est tu pour sombrer en lui-même.
Tu lui
as vérifié les pupilles & tu t’es vu dedans.
A faire peur, Harvey Dent. Peut-être pour ça
qu’il hurlait le gamin.
Pas la douleur, mais
la barbe éperdue, du côté gauche uniquement.
Ses mots
durcissent avec.
Bientôt sa voix se crevasse



Le môme avait la jambe cassée. Il hurlait & il avait peur de toi.


°

Notes


Cf. Récits d’un jeune médecin, « L’œil disparu » (Livre de Poche), P. 75.

°