Accueil > Morphine > M203

M203

44C

dimanche 19 avril 2015, par Guillaume Vissac

Ce que tu tenais entre les 2 mandibules inox
de l’instrument était bien blanc, couvert de
sang & de forme incertaine. C’était bien une
molaire, d’accord, mais une molaire beaucoup
trop tentaculaire pour être considérée comme
une molaire humaine : elle était reliée à sa
racine, à ses racines interminables, mais il
y avait autre chose. Comme un énorme morceau
d’os dur & rugueux comme de la pierre. Tu as
cru un moment à une blague ou à un parasite,
à une altération de tes facultés visuelles &
cognitives mais non, il était bien là cet os
blanc, cet os blanc & crémeux qui te berçait
avec ses vibrations & ses regards émasculés.


<  -  >
{Révisions}

1 révision

M203 , version 2 (19 avril 2015)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Ce que tu tenais entre les 2 mandibules inox
de l’instrument était bien blanc, couvert de
sang & de forme incertaine. C’était bien une
molaire, d’accord, mais une molaire beaucoup
trop tentaculaire pour être considérée comme
une molaire humaine : elle était reliée à sa
racine , à ses racines interminables , mais il
y avait autre chose . Elle était reliées à sa
racine, à ses racines interminables, mais il
y avait autre chose.
Comme un énorme morceau
d’os dur & rugueux comme de la pierre. Tu as
cru un moment à une blague ou à un parasite,
à une altération de tes facultés visuelles &
cognitives mais non, il était bien là cet os
blanc, cet os blanc & crémeux qui te berçait
avec ses vibrations & ses regards émasculés.

Tu as retiré de sa bouche une dent inhumaine.



Tu as retiré de sa bouche une dent inhumaine.


°

Notes


Cf. Récits d’un jeune médecin, « L’œil disparu » (Livre de Poche), P. 79.

°