Accueil > Morphine > M204

M204

44C

lundi 20 avril 2015, par Guillaume Vissac

Une foule de putain de merde t’est sortie de
la tête & des idées sordides telles que mais
je lui ai cassé la mâchoire c’est pas vrai !

C’était peut-être vrai. Avec l’aspiration tu
lui as sucé la gelée de sang noir qui venait
& venait & ne s’arrêtait pas de mousser & de
couler dans sa bouche béante. Ses yeux & ses
pupilles, ses cornées, c’était béant aussi &
on pouvait s’y perdre vu le noir que c’était
là-dedans. Tu lui as dit, mais tiens-toi ou,
crache un peu enfin ou, referme cette bouche
petit. Il s’est exécuté, le petit militaire,
non sans garder des yeux énormes qui lui ont
fait un visage d’aliéné. Tu lui as fourré un
peu d’Hextril dans la bouche mais c’était un
mauvais réflexe : le sang au contact du sang
& de l’Hextril liquide a attisé le sang & le
sang fluidifié a jailli plus encore. Combien
d’idées différentes te sont venues alors aux
yeux ? Pas des idées pour soigner le patient
mais des idées pour camoufler cette connerie
en direction des autres ? L’hémorragie s’est
calmée après quelques minutes de patience ou
d’angoisse. Tu y as mis tes doigts pour voir
l’étendue des dégâts. Le trou avait la forme
& l’amplitude d’une balle de golf. Tu lui as
bien donné quelques conseils, du genre mange
prudemment & pas de ce côté-là ou bien viens
me voir dans quelques jours que je puisse te
contrôler la bouche, ok ? Ce genre de trucs.


<  -  >
{Révisions}

2 révisions

M204 , version 3 (20 avril 2015)

Le trou dans sa mâchoire était de la taille d’une balle de golf. Tu t’es senti merdique.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Une foule de putain putain de merde merde t’est sortie de
la tête & des idées sordides telles que mais
mais
je lui ai cassé la mâchoire c’est pas vrai !

C’était peut-être vrai. Avec l’aspiration tu
lui as sucé la gelée de sang noir qui venait
& venait & ne s’arrêtait pas de mousser & de
couler dans sa bouche béante. Ses yeux & ses
pupilles, ses cornées, c’était béant aussi &
on pouvait s’y perdre vu le noir que c’était
là-dedans. Tu lui as dit, mais tiens-toi , ou,
crache un peu enfin , ouferme-toi la bouche , referme cette bouche
petit. Il s’est exécuté, le petit militaire,
non sans garder des yeux énormes qui lui ont
fait un visage d’aliéné. Tu lui as fourré un
peu d’Hextril dans la bouche mais c’était un
mauvais réflexe : le sang au contact du sang
& de l’Hextril liquide a attisé le sang & le
sang fluidifié a jailli plus encore. Combien
d’idées différentes te sont venues alors aux
yeux ? Pas des idées pour soigner le patient
mais des idées pour camoufler cette connerie
en direction des autres ? L’hémorragie s’est
calmée après quelques minutes de patience ou
d’angoisse. Tu y as mis tes doigts pour voir
l’étendue des dégâts. Le trou avait la forme
& l’amplitude d’une balle de golf. Tu lui as
bien donné quelques conseils, du genre mange
prudemment & pas de ce côté-là ou bien viens
me voir dans quelques jours que je puisse te
contrôler la bouche, ok ? Ce genre de trucs.

M204 , version 2 (20 avril 2015)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Une foule de putain de merde t’est sortie de
la tête & des idées sordides telles que mais
je lui ai cassé la mâchoire c’est pas vrai !
C’était peut-être vrai. Avec l’aspiration tu
lui as sucé la gelée de sang noir qui venait
& venait & ne s’arrêtait pas de mousser & de
couler couleur dans sa bouche béante. Ses yeux & , ses
pupilles, ses cornées, c’était béant aussi &
on pouvait s’y perdre vu le noir que c’était
là-dedans. Tu lui as ditdes , mais tiens-toi, ou
des
crache un peu enfin, ou ferme-toi des ferme la bouche,
mon
petit. Il s’est exécuté, le petit militaire,
non sans garder des yeux énormes qui lui ont
fait un visage d’aliéné. Tu lui as fourré un
peu d’Hextril dans la bouche mais c’était un
mauvais réflexe : le sang au contact du sang
& de l’Hextril liquide a attisé le sang & le
sang fluidifié a jailli plus encore. Combien
d’idées différentes te sont venues alors aux
yeux ? Pas des idées pour soigner le patient
mais des idées pour camoufler cette connerie
en direction aux yeux des autres ? L’hémorragie s’est
calmée après quelques minutes de patience ou
d’angoisse.
Tu y as mis tes doigts pour voir
l’étendue des dégâts.
Le trou avait la forme
& l’amplitude d’une balle de golf.
Tu lui as
bien donné quelques conseils, du genre mange
prudemment & pas de ce côté-là ou bien viens
me voir dans quelques jours que je puisse te
contrôler la bouche, ok ?
Ce genre de trucs.



Le trou dans sa mâchoire était de la taille d’une balle de golf. Tu t’es senti merdique.


°

Notes


Cf. Récits d’un jeune médecin, « L’œil disparu » (Livre de Poche), P. 80.

°