Accueil > Morphine > M215

M215

44C

vendredi 1er mai 2015, par Guillaume Vissac

Mais que crois-tu qu’il se passa, longtemps,
longtemps après, lorsqu’on t’a confronté aux
affres d’une blessure à bout portant réelle,
hein ? Tu ne t’es pas laissé démonté, voilà.
C’était longtemps après ce 3, un homme s’est
retrouvé étendu sur ta table d’opération, de
l’écume rose & bouillonnante à la gueule, du
sang dans les orbites & de la sueur marron à
la surface du corps... Sa poitrine avait été
défoncée par une balle de SPAS 12, le poumon
était à nu, la chair du sein & le muscle aux
anabolisants pendaient en lambeaux. 1 mois &
demi plus tard, il est ressorti de l’hôpital
bien vivant & à peu près entier. Alors ce 3,
franchement... Idem l’enfant mauve que tu as
fait naître un jour : la moitié de la tête à
l’arrière retournée, le crâne boursouflé, la
peau labourée & l’œil à moitié nu & arraché.


<  -  >
{Révisions}
Aucune révision


Malgré cette humiliation, tu avais bien réussi à soigner des blessés déliquescents, comme par exemple cet homme au poumon arraché ou ce bébé violet (souvenirs souvenirs).


°

Notes


Cf. Récits d’un jeune médecin, « L’œil disparu » (Livre de Poche), P. 83.

°