Accueil > Morphine > M219

M219

44C

mardi 5 mai 2015, par Guillaume Vissac

C’est peut-être une hernie cérébrale & c’est
peut-être un sarcome. Une tumeur ou bien les
masses spongieuses du cerveau qui débordent.
C’est mou quand on y pose un doigt de latex.
Le gamin remue, il a de la douleur partout &
ça grouille, semble-t-il, sous la membrane &
sous le sel. Tu t’adresses à la mère, tu lui
dis, il va falloir aller couper dedans, puis
on lui repliera le bout en 2, comme avec une
omelette. C’est simple, clair & précis, beau
comme un vrai diagnostique. Mais la mère est
épouvantée, elle refuse. Elle dit, je refuse
qu’on lui décapite l’œil ! Tu lui dis, c’est
fini, il l’a déjà perdu son œil, c’est foutu
vous savez. Elle ne savait pas. Elle est là,
bras ballants, de la craie plein la bouche &
un gigot de corps entre les bras (le môme) :
elle s’apprête à s’enfuir en courant mais un
grain de sable l’incite à s’accrocher... Pas
possible, elle dit, il l’avait encore avant-
hier, son œil ! Voilà qui complique bien les
choses. Voilà qui va sans doute faire naître
dans ta tête quelques insanités mauvaises...


<  -  >
{Révisions}

3 révisions

M219 , version 4 (6 mai 2015)

Qu’est-ce que c’est ? Une hernie cérébrale ? Un sarcome ? Une tumeur bizarroïde ? La matière du cerveau ? C’est mou & ça fait mal. Ça grouille de quelque chose. Il va falloir le charcuter & le replier comme une omelette. La mère épouvantée refuse : il avait un œil encore avant-hier.Merde.

M219 , version 3 (5 mai 2015)

Cf. Récits d’un jeune médecin, « L’œil disparu » (Livre de Poche), P. 85.

Qu’est-ce que c’est ? Une hernie cérébrale ? Un sarcome ? Une tumeur bizarroïde ? La matière du cerveau ? C’est mou. C’est mou & ça Ca fait mal. Ça grouille de quelque chose. Il va falloir le charcuterça & le replier comme une omelette. La mère épouvantée refuse : il avait un œil encore avant-hier. Merde.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
C’est peut-être une hernie cérébrale & c’est
peut-être un sarcome. Une tumeur ou bien les
masses spongieuses du cerveau qui débordent.
C’est mou quand on y pose un doigt de en latex.
Le gamin remue, il a de la douleur partout &
ça grouille, semble-t-il, sous la membrane &
sous le sel. Tu t’adresses à la mère, tu lui
dis, il va falloir aller couper dedans, puis
on lui repliera le bout en 2, comme avec une
omelette. C’est simple, clair & précis, beau
comme un vrai diagnostique. Mais la mère est
épouvantée, elle refuse. Elle dit, je refuse
qu’on lui décapite l’œil ! Tu lui dis, c’est
fini, il l’a déjà perdu son œil, c’est foutu
vous savez. Elle ne savait pas. Elle est là,
bras ballants, de la craie plein la bouche &
un gigot de corps entre les bras (le môme) :
elle s’apprête à s’enfuir en courant mais un
grain de sable l’incite à s’accrocher... Pas
possible, elle dit, il l’avait encore avant-
hier, son œil ! Voilà qui complique bien les
choses. Voilà qui va sans doute faire naître
des insanités & des insultes dans ta tête quelques insanités mauvaises ...

M219 , version 2 (5 mai 2015)

Qu’est-ce que c’est ? Une hernie cérébrale ? Un sarcome ? Une tumeur bizarroïde ? La matière du cerveau ? C’est mou. Ca fait mal. Ça Ca grouille de quelque chose. Il va falloir charcuter ça & le replier comme une omelette. La mère épouvantée refuse : il avait un œil encore avant-hier. Merde.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
C’est peut-être une hernie cérébrale & c’est
peut-être un sarcome. Une tumeur ou bien les
masses spongieuses du cerveau qui débordent.
C’est mou quand on y pose un doigt en latex.
Le gamin remue, il a de la douleur partout &
ça grouille, semble-t-il, sous la membrane &
sous le sel. Tu t’adresses à la mère, tu lui
dis, il va falloir aller couper dedans, puis
on lui repliera le bout en 2, comme avec une
omelette. C’est simple, clair & précis, beau
comme un vrai diagnostique. Mais la mère est
épouvantée, elle refuse. Elle dit, je refuse
qu’on lui décapite l’œil ! Tu lui dis, c’est
fini, il l’a déjà perdu son œil, c’est foutu
vous savez. Elle ne savait pas. Elle est là,
bras ballants, de la craie plein la bouche &
un gigot de corps entre les bras (le môme) :
elle s’apprête à s’enfuir en courant mais un
grain de sable l’incite à s’accrocher... Pas
possible, elle dit, il l’avait encore avant-
hier, son œil ! Voilà qui complique bien les
choses. Voilà qui va sans doute faire naître
des insanités & des insultes dans ta tête...

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°



Qu’est-ce que c’est ? Une hernie cérébrale ? Un sarcome ? Une tumeur bizarroïde ? La matière du cerveau ? C’est mou & ça fait mal. Ça grouille de quelque chose. Il va falloir le charcuter & le replier comme une omelette. La mère épouvantée refuse : il avait un œil encore avant-hier.


°

Notes


Cf. Récits d’un jeune médecin, « L’œil disparu » (Livre de Poche), P. 85.

°