Accueil > Morphine > M230

M230

samedi 16 mai 2015, par Guillaume Vissac

Des gens parlent avec de petits tanks, ces
tanks leur répondent. On a changé de lieu,
ça se passe dans un autre complexe. Ici ou
ailleurs, tu seras toujours confronté à la
même eau de sang & aux mêmes angles d’os &
au même genre de liquide céphalorachidien.
Ici ou ailleurs, les mêmes articulations &
les mêmes arcades thoraciques. Fuir, ça ne
change rien. On se trimballe le même corps
& les mêmes pupilles cherchent à avaler le
même monde qu’avant : juste la perspective
qui est différente. Là, quelqu’un donne un
ordre, c’est une femme. Elle a besoin d’un
escadron de tanks mobiles, plus petits que
le tank scorpion, mais construits en série
& sur le même schéma, mais comment ont-ils
fait pour en arriver là ? Quelque chose te
dépasse, enfin t’échappe. Tu n’es pas très
attentif à l’image & à l’intrigue, c’est à
cause de ces pensées giclées dans ta tête.


<  -  >
{Révisions}
Aucune révision


Changement de scène. Des gens parlent avec des tanks qui sont des tanks plus petits que le tank Scorpion. Quelqu’un a besoin de ces tanks pour une opération militaire. Tu continues de phosphorer (l’intrigue t’échappe).


°

Notes


Interlude 6, Le Major (草薙素子)

°