Accueil > Morphine > M259

M259

44C

dimanche 14 juin 2015, par Guillaume Vissac

Elle reviendra, la pauvre. Elle reviendra au
cabinet sans bruit, le visage macéré dans le
visage, l’émacie prononcée, plus prononcée à
chaque visite, chaque fois de pire en pire &
chaque fois le corps plus près du corps, des
os, de la parole tendue sur un fil de nylon.
Là, c’est devenu un crâne. Orbites noires au
fond des yeux jusqu’aux pommettes. Le sillon
bien marqué. La poussière grise sur la joue.
Un crâne. Non, pire qu’un crâne, un crâne en
bronze. Posé sur son piédestal blanc au fond
d’un musée, dans la salle la plus noire, une
période maudite. Elle retire sa doudoune, sa
manche elle la retrousse au-dessus du coude.
Son cœur est plein d’épines. On se penche sur
elle pour lui tester & l’ADN & le sang noir.


<  -  >
{Révisions}

1 révision

M259 , version 2 (14 juin 2015)

Elle revient régulièrement, de plus en plus mal & de plus en plus maigre. Elle revient & elle se fait tester & elle repart (& elle n’est plus qu’un crâne).

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Elle reviendra, la pauvre. Elle reviendra au
cabinet sans bruit, le visage macéré dans le
visage, l’émacie prononcée, plus prononcée à
chaque visite, chaque fois de pire en pire &
chaque fois le corps plus près du corps, des
os, de la parole tendue sur un fil de nylon.
Là, c’est devenu un crâne. Orbites noires au
fond des yeux jusqu’aux pommettes. Le sillon
bien marqué. La poussière grise sur la joue.
Un crâne. Non, pire qu’un crâne, un crâne en
bronze. Posé sur son piédestal blanc au fond
d’un musée, dans la salle la plus noire, une
période maudite. Elle retire sa doudoune, sa
manche elle la retrousse au-dessus du coude.
Son cœur est plein d’épines. On Elle retire sa doudoune , sa
manche elle la retrousse , & on se penche sur
elle pour lui tester & l’ADN & le sang noir.



Elle revient régulièrement, de plus en plus mal & de plus en plus maigre. Elle revient & elle se fait tester & elle repart (& elle n’est plus qu’un crâne).


°

Notes


Cf. Récits d’un jeune médecin, « L’éruption étoilée » (Livre de Poche), P. 95.

°