Accueil > Morphine > M27

M27

44C

vendredi 24 octobre 2014, par Guillaume Vissac

À plusieurs paumes vous la soulevez. Sous le
drap se dessine un creux blanc gigantesque &
un tiers de son corps restera seul, derrière
elle, dans la faïence du bloc opératoire. Le
couloir oscille, ce sont les ombres. Un ou 2
infirmiers traversent les murs, ils avancent
en 2D, comme tagués par dessus la peinture &
l’enduit blanc des murs. Soudain s’avance la
silhouette d’un homme, il est hirsute. Alors
que le coeur te revient dans la gorge & dans
le sang des doigts, des poignets, tu entends
un cri rauque. On éloigne cet homme. Tout se
se défait, tout s’étrangle, tout s’apaise. À
la place de ton coeur mécanique ils ont mis,
contre ta volonté, une cage à oiseaux. On ne
sait pas ce qu’elle enferme & on ne sait pas
ce qu’elle retient mais, oui, tout s’apaise.


<  -  >
{Révisions}
Aucune révision


Vous la soulevez. Le père crie. On t’a cadenassé le coeur.


°

Notes


Cf. Récits d’un jeune médecin (Livre de Poche), P. 20

°