Accueil > Morphine > M270

M270

44C

jeudi 25 juin 2015, par Guillaume Vissac

Ces mêmes mots reviennent & reviennent. Dans
ta bouche caillouteuse ils reviennent, plein
sommeil, à l’échancrure des voix de la nuit.
La pluie continue ses tambours du Bronx. Une
partie du son tabassé s’insinue dans ton lit
& il glisse sous tes paupières & il te sucre
le sang & la moelle épinière dans le noir...


<  -  >
{Révisions}

1 révision

M270 , version 2 (25 juin 2015)

Ça revient & ça revient dans la nuit (une obsession qui te fouette comme la pluie).

Ces mêmes mots reviennent & reviennent. Dans
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
Ces mêmes mots reviennent & reviennent , dans
ta bouche caillouteuse ils reviennent, plein
sommeil, à l’échancrure des voix de la nuit .
voiles & La pluie continue ses tambours du Bronx. Une
partie du son tabassé s’insinue dans ton lit
& il glisse sous tes paupières & il te sucre
le sang & la moelle épinière dans le noir...



Ça revient & ça revient dans la nuit (une obsession qui te fouette comme la pluie).


°

Notes


Cf. Récits d’un jeune médecin, « L’éruption étoilée » (Livre de Poche), P. 99.

°