Accueil > Morphine > M285

M285

44C

vendredi 10 juillet 2015, par Guillaume Vissac

La couleur, c’est le sang. Un sang clair &
orange. Un sang laqué très lisse. Tapissé.
La voix qui mâche des mots inhumains a les
basses dans la gorge, ses dires fondent. À
la place du sol, c’est du polystyrène. Des
ombres hachurent le polystyrène. Ombre qui
n’a d’ombre que le nom. C’est orange c’est
le sang. Une texture goudronnée. C’est une
sorte de couloir ouvert. Des arcades. Mais
on ne sait pas si les protagonistes (& qui
sont-ils ? où vont-ils ? ils sont 2, c’est
un garçon & une fille, semble-t-il, il y a
aussi une autre figure, celle qui a dit ce
truc, vous avez tué l’un des nôtres, c’est
ça ?
) sont soumis à la pesanteur ou si une
certaine forme déviante de la gravité a la
main sur la marche du monde... Sur le côté
on devine des cuves en zinc, des cylindres
ou des fûts cerclés de givre (c’est flou).


<  -  >
{Révisions}

1 révision

M285 , version 2 (10 juillet 2015)

La couleur, c’est le sang. Un sang clair &
orange. Un sang laqué très lisse. Tapissé.
La voix qui mâche des mots inhumains a les
basses dans la gorge, ses dires fondent. À
la place du sol, c’est du polystyrène. Des
ombres hachurent le polystyrène. Ombre qui
n’a d’ombre que le nom. C’est orange c’est
le sang. Une texture goudronnée. C’est une
sorte de couloir ouvert. Des arcades. Mais
on ne sait pas si les protagonistes (& qui
sont-ils ? où vont-ils ? ils sont 2, c’est
un garçon & une fille, semble-t-il, il y a
aussi une autre figure, celle qui a dit ce
truc , vous la
phrase vous avez tué l’un des nôtres nôtre , c’est
ça ?) ) sont soumis à la pesanteur ou si une
certaine forme déviante de la gravité a la
main sur la marche du monde... Sur le côté
on devine des cuves en zinc, des cylindres
ou des fûts cerclés de givre (c’est flou).



Le sang est orange. La voix déformée. Le décor un peu glauque. On ne comprend pas très bien.


°

Notes


Interlude 7, Le bureau gouvernemental (統治局)

°