Accueil > Morphine > M288

M288

44C

lundi 13 juillet 2015, par Guillaume Vissac

Le pantin brille, il a les yeux phosphore.
Il git là vent debout dans le chaos orange
des câbles. La tête à l’envers lui dit par
télépathie des douceurs. Elle lui demande,
est-ce qu’il a un terminal génétique ? Le
garçon n’est pas mort. Il le regarde. Une
sentinelle est rentrée dans leur champ de
vision. Elle a la forme d’une sphère. Les
éclats sont stroboscopiques. Il y a comme
une explosion quelque part... C’est assez
confus. Le violoncelle se balance au fond
de ce vacarme & la fumée monte en volute.


<  -  >
{Révisions}
Aucune révision


Il y a des mots, il y a des éclats de regard, il y a une explosion, il y a de la violence.


°

Notes


Interlude 7, Le bureau gouvernemental (統治局)

°