Accueil > Morphine > M307

M307

44C

samedi 1er août 2015, par Guillaume Vissac

Mais même en admettant qu’il ait un cancer
du pancréas ou une leucémie (il a 2 ans de
moins que toi quand même, c’est quand même
assez peu probable), même en admettant que
ses 2 jambes soient fracturées, admettons,
& admettons qu’on lui ait défoncé le crâne
à coup de pied de biche ou de barre de fer
rouillée, d’accord, admettons, & admettons
aussi qu’il se soit vidé en quelques jours
& qu’il n’ait plus rien dans le ventre, un
peu de peau sur le thorax & des côtes dans
les épaules & les épaules dans les dents &
les dents dans l’arcade sourcilière, ok, &
admettons qu’il soit atteint de paranoïa &
d’angoisses tellement fortes qu’il se soit
complètement barricadé dans le logement de
fonction de l’hôpital, un fusil canon scié
dans les bras, de la bave à la bouche, des
mousses blanches dans la barbe, admettons,
admettons tous ces trucs... Ça ne l’excuse
pas de dire dans son message des mots tels
que, par exemple, je respecte ton point de
vue en tant que praticien
 ! Qui dit ça ? À
voix haute qui plus est ? À part pour être
bien vu de l’autre ? Qu’est-ce qu’il sait,
d’abord, de tes talents de praticien, vous
vous êtes peut-être croisés une fois, à la
fac, il y a des mois voire des années ! Un
genre de message à te coller la migraine à
l’heure du sommeil, voilà ce que c’est. Le
fait est que tu ne dors pas, tu penses. La
veine temporale est tenue entre 2 doigts à
l’ongle mal coupé & bientôt la douleur ira
remonter au sommet de la tête, elle tapera
sur les yeux, elle tapera sur le cœur, une
terraformation des masses crâniennes toute
la nuit durant, puis une douleur sifflante
au matin sous la forme de rayons gamma, en
essaims compacts, formations en ovale, une
auréole aiguë, une fourmilière brûlante...
Voilà ce qui t’attend c’est sûr. Mais quel
connard ce Poliakov de merde. L’emmerdeur.


<  -  >
{Révisions}

2 révisions

M307 , version 3 (2 août 2015)

Mais même en admettant qu’il ait un cancer
du pancréas ou une leucémie (il a 2 ans de
moins que toi quand même, c’est quand même
assez peu probable), même en admettant que
ses 2 jambes soient fracturées, admettons,
& admettons qu’on lui ait défoncé le crâne
à coup de pied de biche ou de barre de fer
rouillée, d’accord, admettons, & admettons
aussi qu’il se soit vidé en quelques jours
& qu’il n’ait plus rien dans le ventre, un
peu de peau sur le thorax & des côtes dans
les épaules & les épaules dans les dents &
les dents dans l’arcade sourcilière, ok, &
admettons qu’il soit atteint de paranoïa &
d’angoisses tellement fortes qu’il se soit
complètement barricadé dans le logement de
fonction de l’hôpital, un fusil canon scié
dans les bras, de la bave à la bouche, des
mousses blanches dans la barbe, admettons,
admettons tous ces trucs... Ça ne l’excuse
pas de dire dans son message des mots tels
que, par exemple, je respecte ton point de
vue en tant que praticien
 ! Qui dit ça ? À
voix haute qui plus est ? À part pour être
bien vu de l’autre ? Qu’est-ce qu’il sait,
d’abord, de tes talents de praticien, vous
vous êtes peut-être croisés une fois, à la
fac, il y a des mois voire des années ! Un
genre de message à te coller la migraine à
l’heure du sommeil, voilà ce que c’est. Le
fait est que tu ne dors pas, tu penses . penses . La
veine temporale est tenue entre 2 doigts à
l’ongle mal coupé & bientôt la douleur ira
remonter au sommet de la tête, elle tapera
sur les yeux, elle tapera sur le cœur, une
terraformation des masses crâniennes toute
la nuit durant, puis une douleur sifflante
au matin sous la forme de rayons gamma, en
essaims compacts, formations en ovale, une
auréole aiguë, une fourmilière brûlante...
Voilà ce qui t’attend c’est sûr. Mais quel
connard ce Poliakov de merde. L’emmerdeur.

M307 , version 2 (1er août 2015)

Tu essayes de dormir mais tu penses à ce Poliakov (ce Poliakov de merde). Même s’il est mourant ça ne l’excuse pas de parler comme un débile. À cause de lui une migraine te chevauche.

Mais même en admettant qu’il ait un cancer
du pancréas ou une leucémie (il a 2 ans de
moins que toi quand même, c’est quand même
assez peu probable), même en admettant que
ses 2 jambes soient fracturées, admettons,
& admettons qu’on lui ait défoncé le crâne
à coup de pied de biche ou de barre de fer
rouillée, d’accord, admettons, & admettons
aussi qu’il se soit vidé en quelques jours
& qu’il n’ait plus rien dans le ventre, un
peu de peau sur le thorax & des côtes dans
les épaules & les épaules dans les dents &
les dents dans l’arcade sourcilière, ok, &
admettons qu’il soit atteint de paranoïa &
d’angoisses tellement fortes qu’il se soit
complètement barricadé dans le logement de
fonction de l’hôpital, un fusil canon scié
dans les bras, de la bave à la bouche, des
mousses blanches dans la barbe, admettons,
admettons tous ces trucs... Ça ne l’excuse
pas de dire dans son message des mots tels
que, par exemple, je je respecte ton point de
vue en tant que praticien praticien ! Qui dit ça ? À
voix haute qui plus est ? À part pour être
bien vu de l’autre ? Qu’est-ce qu’il sait,
d’abord, de tes talents de praticien, vous
vous êtes peut-être croisés une fois, à la
fac, il y a des mois voire des années ! Un
genre de message à te coller la migraine à
l’heure du sommeil, voilà ce que c’est. Le
fait est que tu ne dors pas, tu penses. La
veine temporale est tenue entre 2 doigts à
l’ongle mal coupé & bientôt la douleur ira
remonter au sommet de la tête, elle tapera
sur les yeux, elle tapera sur le cœur, une
terraformation des masses crâniennes toute
la nuit durant, puis une douleur sifflante
au matin sous la forme de rayons gamma, en
essaims compacts, formations en ovale, une
auréole aiguë, une fourmilière brûlante...
Voilà ce qui t’attend c’est sûr. Mais quel
connard ce Poliakov de merde. L’emmerdeur.

Cf. Récits d’un jeune médecin, « Morphine » (Livre de Poche), P. 112-113 112



Tu essayes de dormir mais tu penses à ce Poliakov (ce Poliakov de merde). Même s’il est mourant ça ne l’excuse pas de parler comme un débile. À cause de lui une migraine te chevauche.


°

Notes


Cf. Récits d’un jeune médecin, « Morphine » (Livre de Poche), P. 112-113

°