Accueil > Morphine > M348

M348

38c

vendredi 11 septembre 2015, par Guillaume Vissac

Finalement, je n’y suis pas allé. À la
clinique, je n’y suis pas allé. Il est
possible qu’à un certain niveau, je ne
souhaite pas réellement m’affranchir &
m’éloigner de tout ça. Ce manque, oui,
ce manque-là, je ne veux pas le perdre
ou le voir disparaître. Oui, c’est une
douleur mais ce serait plus douloureux
encore que de ne pas l’éprouver. Je ne
peux pas m’en passer de la gicle & des
spasmes du shot... Je mourrais pendant
la cure... & je n’ai pas besoin de ça.


<  -  >
{Révisions}
Aucune révision


Blog de Poliakov au 5 janvier.


°

Notes


Cf. Récits d’un jeune médecin, « Morphine » (Livre de Poche), P. 137.

°