Accueil > Morphine > M352

M352

38c

mardi 15 septembre 2015, par Guillaume Vissac

L’hallucination suivante : je suis là,
j’attends, j’ai des lunettes noires au
visage. J’attends une apparition ou un
fantôme au teint pâle. Très pâle. Très
très pâle. & c’est insupportable cette
pâleur. Ou bien ça vient de l’attente,
c’est l’attente qui est insupportable.
Toujours est-il que quelque chose est,
oui, insupportable. Il y a un problème
avec les stores (trop de stores ou pas
assez de stores ?). J’ai volé un truc,
n’importe quoi, à l’hôpital, & je n’ai
pas pu inventer un prétexte... Merde &
merde, putain, pourquoi il faudrait un
prétexte, hein ? Mais cette vie ça n’a
rien d’une vie & ce n’est pas une vie,
non, c’est un supplice ! Est-ce que je
m’exprime clairement ? Je crois... Oui
je crois que oui... La vie ? Ridicule.


<  -  >
{Révisions}
Aucune révision


Blog de Poliakov au 18 janvier.


°

Notes


Cf. Récits d’un jeune médecin, « Morphine » (Livre de Poche), P. 138-139.

°