Accueil > Morphine > M39

M39

44C

mercredi 5 novembre 2014, par Guillaume Vissac

On dit à l’assassin, alors c’est pour ça que
l’on t’appelle l’Hitokiri Battōsai. Tous ces
morts & pas une tache de sang. Ce nom : il a
un sens quelque part. Quelque part on le dit
& on met dessus des mots humains, de la foi,
de la tendresse aussi. Mais ce nom est faux,
la balafre le prouve... Le sang continue son
souffle & sa respiration sur ce visage froid
& tenu par la nuit. On dit de lui qu’il a un
trou dans le coeur ou qu’il cultive une part
d’ombre, que son âme est pure, que ses mains
sont faites pour enlever aux corps une chose
que l’on appelle la vie. Un visage blanc est
apparu dans l’écran. On s’apprête à être bu,
bu par ses yeux pleins de vide, mais quelque
chose arrive : l’image se brouille... La VHS
est vomie du lecteur. Sa bande noire, molle,
vinyle, dépasse du boîtier de la cassette. À
l’intérieur de la machine la machine a mordu
dans la bande. La cassette est fichue. Tu la
tiens dans tes mains, ennuyé. La bande noire
en vinyle dans laquelle brille le monde & la
nuit est un filet de sang craché. La lumière
artificielle te mord les yeux. Le retour aux
ruminations du réel se passe dans la douleur
& dans l’ennui. L’image du téléviseur est de
plus en plus vide, si la chose est possible.


<  -  >
{Révisions}

2 révisions

M39 , version 3 (6 novembre 2014)

On dit à l’assassin, alors c’est donc pour ça que
l’on qu’on
t’appelle l’Hitokiri Hitokiri Battōsai. alors ... Tous ces
morts & pas une tache de sang. ... Ce nom : , il a
un sens quelque part. Quelque part on le il est dit
& on met dessus des mots humains, & de la foi,
de la tendresse aussi. Mais ce nom est faux,
la &
cette balafre le prouve... . Le sang continue son
souffle & sa respiration sur ce son visage froid
& tenu mâché par la nuit. On dit de lui qu’il a un
trou trouble dans le coeur ou , qu’il cultive une part
d’ombre, que son âme est pure, & que ses mains
sont faites pour enlever arracher aux corps une chose
que l’on appelle la vie. Un visage blanc triste est
apparu apparue dans l’écran. On s’apprête à être bu,
bu par ses yeux pleins de vide peine , mais quelque
chose arrive  : l’image se brouille ... produit . L’image se brouille. La VHS
est vomie éjectée du lecteur. Sa bande noire, molle,

&
vinyle, dépasse du boîtier de la cassette. À
l’intérieur de la machine la machine a mordu
croqué
dans la bande & la cassette est fichue . La cassette est fichue. Tu la
tiens dans tes mains, ennuyé. La bande noire
,
en vinyle , dans laquelle brille le monde & la
nuit , est un filet de sang craché. La lumière
artificielle te mord pique les yeux. Le retour aux
ruminations du réel se passe fait dans la douleur
& dans l’ennui. L’image du téléviseur de la télévision est de
plus en plus vide noire , si la chose est possible.

M39 , version 2 (5 novembre 2014)

On dit à l’assassin, alors , c’est donc pour ça qu’on
que
l’on t’appelle Hitokiri l’Hitokiri Battōsai alors  : tous ces
morts & pas une tache de sang ... Tous ces
morts & pas une tache de sang...
Ce nom, il a
un sens quelque part. Quelque part il est dit
& on met dessus des mots humains & de la foi,
de la tendresse aussi. Mais ce nom est faux &
cette balafre le prouve. Le sang continue son
souffle & sa respiration sur son visage froid
& mâché par la nuit. On dit de lui qu’il a un
trouble dans le coeur, qu’il cultive une part
d’ombre, que son âme est pure & que ses mains
sont faites pour arracher aux corps une chose
que l’on appelle la vie. Un visage triste est
apparue dans l’écran. On s’apprête à être bu,
bu par ses yeux pleins de peine, mais quelque
chose se produit. L’image se brouille. La VHS
est éjectée du lecteur. Sa bande noire, molle
& vinyle dépasse du boîtier de la cassette. À
l’intérieur de la machine la machine a croqué
dans la bande & la cassette est fichue. Tu la
tiens dans tes mains, ennuyé. La bande noire,
en vinyle, dans laquelle brille le monde & la
nuit, est un filet de sang craché. La lumière
artificielle te pique les yeux. Le retour aux
ruminations du réel se fait dans la douleur &
dans l’ennui. L’image de la télévision est de
plus en plus noire, si la chose est possible.



On donne le nom de l’assassin. Le nom de l’assassin est une malédiction qui casse la bande de la VHS noire. Fin du film.


°

Notes


Interlude #1, Battōsai l’assassin (人斬り抜刀斎)

°