Accueil > Morphine > M54

M54

44C

jeudi 20 novembre 2014, par Guillaume Vissac

L’eau explose sous le robinet. Les manches &
les coudes retroussés. Anna & toi épaule sur
l’épaule pour vous savonner l’opercule. Anna
te raconte, sous le calvaire, la douleur, la
vocifération de la mâchoire, comment l’un de
tes prédécesseurs, chirurgien expérimenté de
son état, exécutait les versions. Tu écoutes
avec avidité, t’appliquant à ne lâcher aucun
mot. Cela dure 10 minutes, rien de plus. Ces
10 minutes t’apportent davantage que tout ce
que tu as pu lire en obstétrique au cours de
tes études. Tu revois tes examens d’État. La
mention TB de l’époque. Cool. À partir d’une
série de paroles fragmentaires ou de phrases
inachevées, d’allusions jetées au hasard des
langues & des lèvres, tu te forges un savoir
indispensable que tu ne retrouveras jamais à
la surface d’aucun écran. & au moment où, la
peau brillante & blanche & décapée de toutes
les bactéries possibles & imaginables, toute
la moiteur rose de tes bras s’évapore, tu te
dessines un plan dans ton crâne parfaitement
clair & arrêté. Version combinée ou externe,
tu n’as même plus besoin d’y penser. Inutile
& idiot. S’en tenir à la chair & aux gestes.


<  -  >
{Révisions}

1 révision

M54 , version 2 (20 novembre 2014)

De nouveau, le décapage des peaux. Anna te raconte des récits obstétriques antérieurs. Ça t’aide plus que Google. Tu es prêt semble-t-il.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
L’eau explose sous le robinet. Les manches &
les coudes retroussés. Anna & toi épaule sur
l’épaule pour vous savonner l’opercule. Anna
te raconte, sous le calvaire, la douleur, la
vocifération de la mâchoire, comment l’un de
tes prédécesseurs, chirurgien expérimenté de
son état, exécutait les versions. Tu écoutes
avec avidité, t’appliquant à ne lâcher aucun
mot. Cela dure 10 minutes, rien de plus. Ces
10 minutes t’apportent davantage que tout ce
que tu as pu lire en obstétrique au cours de
tes études. Tu revois tes examens d’État. La
mention TB de très bien à l’époque. Cool. À partir d’une
série de paroles fragmentaires ou de phrases
inachevées, d’allusions jetées au hasard des
langues & des lèvres, tu te forges un savoir
indispensable que tu ne retrouveras jamais à
la surface d’aucun écran. & au moment où, la
peau brillante & blanche & décapée de toutes
les bactéries possibles & imaginables, toute
tu as
la moiteur rose de sur tes bras s’évapore qui s’éclipse , tu te
dessines un plan dans ton crâne parfaitement
clair & arrêté. Version combinée ou externe,
tu n’as même plus besoin d’y penser. Inutile
& idiot.
S’en tenir à la chair & aux gestes.



De nouveau, le décapage des peaux. Anna te raconte des récits obstétriques antérieurs. Ça t’aide plus que Google. Tu es prêt semble-t-il.


°

Notes


Cf. Récits d’un jeune médecin (Livre de Poche), P. 30-31

°