Accueil > Morphine > M74

M74

44C

mercredi 10 décembre 2014, par Guillaume Vissac

Le héros sort de l’eau l’eau mouillée sur la
surface textile du corps. C’est huileux sous
la lumière. Il est bandé aux poignets & il a
son flingue à la main. Le fou le bombarde de
bombes. Il bat des jambes comme un gamin. Il
est assis sur la rambarde d’un pont, quelque
part c’est désarmant. D’autres explosions de
synthèse tirent sur le jaune orangé : on est
venu prêter main forte au héros, c’est cette
femme séduisante de tout à l’heure, elle est
dans son vaisseau une place : elle mitraille
des cartouches orangées : ça explose encore.
Elle est venue prêter main forte au héros, &
lui, tout ce qu’il trouve à lui gueuler, cet
imbécile, c’est, qu’est-ce qu’elle fait là ?


<  -  >
{Révisions}

1 révision

M74 , version 2 (10 décembre 2014)

Le héros sort de l’eau. Le fou le bombarde. La femme séductrice vient lui prêter main forte. Le héros est ingrat.

Le héros sort de l’eau l’eau mouillée sur la
surface textile du corps. C’est huileux sous
la lumière. Il est bandé aux poignets & il a
son flingue à la main. Le fou le bombarde de
bombes. Il bat des jambes comme un gamin. Il
est assis sur la rambarde d’un pont, quelque
part c’est désarmant. D’autres explosions de
synthèse tirent sur le jaune orangé : on est
venu prêter main forte au héros, c’est cette
femme séduisante de tout à l’heure, elle est
dans son vaisseau une place : elle mitraille
des cartouches orangées : ça explose encore.
Elle est venue prêter main forte au héros, &
lui, tout ce qu’il trouve à lui gueuler, cet
imbécile, c’est, qu’est-ce qu’elle fait là ?



Le héros sort de l’eau. Le fou le bombarde. La femme séductrice vient lui prêter main forte. Le héros est ingrat.


°

Notes


Interlude #2, Pierrot le fou (道化師の鎮魂歌)

°