Accueil > Morphine > M83

M83

44C

vendredi 19 décembre 2014, par Guillaume Vissac

La mère veut récupérer sa môme, en vain. Une
lampe dans sa gorge te permet d’explorer les
recoins caverneux de sa gueule. Tu remontes,
tu rampes dans les conduits crépusculaires &
tu fais de la spéléologie intérieure. Jamais
vu de cas de diphtérie jusqu’alors. Au fond,
il y a dans sa gorge quelque chose de blanc,
des lambeaux de lambeaux, qui gargouille. La
gamine expire soudainement, te crache sur le
visage mais, curieusement, tu t’en fiches de
tes yeux. Tu es préoccupé par une idée. Il y
a une voix qui s’élève & qui dit, calmement,
voilà, la situation est la suivante : il est
trop tard. La gamine est en train de mourir.
Plus rien ne peut la soulager sauf une chose
(un silence pour le suspens), une opération.
Il s’agit de ta voix qui parlemente seule. À
entendre ces mots tu prends peur : que faire
si elles acceptent ? Tu avales de la salive.


<  -  >
{Révisions}

1 révision

M83 , version 2 (19 décembre 2014)

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
La mère veut récupérer sa môme, en vain. Une
lampe dans sa gorge te permet d’explorer les
recoins caverneux de sa gueule. Tu remontes,
tu rampes dans les conduits crépusculaires &  ;
tu fais de la spéléologie intérieure. Jamais
vu de cas de diphtérie jusqu’alors. Au fond,
il y a dans sa gorge quelque chose de blanc,
des lambeaux de lambeaux, qui gargouille. La
gamine expire soudainement, te crache sur le
visage mais, curieusement, tu t’en fiches de
tes yeux. Tu es préoccupé par une idée. Il y
a une voix qui s’élève & qui dit, calmement,
voilà, la situation est la suivante : il est
trop tard. La gamine est en train de mourir.
Plus rien ne peut la soulager sauf une chose
(un silence pour le suspens), une opération.
Il s’agit de ta voix qui parlemente seule. À
entendre ces mots tu prends peur : que faire
si elles acceptent ? Tu avales de la salive.




°

Notes


Cf. Récits d’un jeune médecin, « Un gosier en acier » (Livre de Poche), P. 37-38

°