Accueil > Morphine > M90

M90

44C

vendredi 26 décembre 2014, par Guillaume Vissac

Il y a des voix rauques qui baragouinent. On
dirait qu’elles disent, il n’est pas là, car
il est à la ville, mais il va rentrer. Quand
il apprendra ce que j’ai fait, il va me tuer
& il va tous vous tuer ! Le mari. Le père. À
la place d’une réponse claire & précise, ton
bout de crâne qui te sert de bouche répond à
Anna ou au fledscher de ne pas laisser venir
qui que ce soit pendant la procédure. On t’a
donné le nom de la gamine comme on offre une
spécialité locale : du bout des doigts. Elle
s’appelle Lidka. Elle est assise & nue toute
seule sur la table. Elle pleure sans un son.


<  -  >
{Révisions}

1 révision

M90 , version 2 (26 décembre 2014)

Il y a des voix rauques qui baragouinent. On
dirait qu’elles disent, il n’est pas là, car
il est à la ville, mais il va rentrer. Quand
il apprendra ce que j’ai fait, il va me tuer
& il va tous vous tuer ! Le mari. Le père. À
la place d’une réponse claire & précise de leur répondre quelque chose , ton
bout de crâne qui te sert de bouche répond à
Anna ou au fledscher de ne pas laisser venir
qui que ce soit pendant la procédure. On t’a
donné le nom de la gamine comme on offre une
spécialité locale : du bout des doigts. Elle
s’appelle Lidka. Elle est assise & nue toute
seule sur la table. Elle pleure sans un son.



Évocation d’un père. La gamine a un nom. Elle pleure.


°

Notes


Cf. Récits d’un jeune médecin, « Un gosier en acier » (Livre de Poche), P. 40

°