Accueil > Morphine > M95

M95

44C

mercredi 31 décembre 2014, par Guillaume Vissac

Tu réclames des écarteurs. Le fedlscher tend
quelque chose. Tu en enfonces un d’un côté &
le feldscher fait la même chose de l’autre ;
tu ne vois plus à présent qu’une seule chose
& cette chose est plantée dans ton oeil. Les
anneaux gris de la trachée. Tu y plantes ton
scalpel. Tes muscles pétrifiés caramélisent.


<  -  >
{Révisions}

1 révision

M95 , version 2 (31 décembre 2014)

« Écarteurs ! »

Tu réclames des écarteurs. Le fedlscher tend
quelque chose. Tu en enfonces un d’un côté &
le feldscher fait la même chose de l’autre ;  :
tu ne vois plus à présent qu’une seule chose
& cette chose est plantée dans ton oeil. Les
anneaux gris de la trachée. Tu y plantes ton
scalpel. Tes muscles pétrifiés caramélisent.



« Écarteurs ! »


°

Notes


Cf. Récits d’un jeune médecin, « Un gosier en acier » (Livre de Poche), P. 41

°