ULYSSE PAR JOUR A DEMENAGE >>

-1 / +1

#Ulysse deux-cent-soixante-deux

La phrase originale

And putting on his stiff collar and rebellious tie he spoke to them,
chiding them, and to his dangling watchchain. His hands plunged and
rummaged in his trunk while he called for a clean handkerchief. God,
we’ll simply have to dress the character. I want puce gloves and green
boots. Contradiction. Do I contradict myself ? Very well then, I contradict
myself. Mercurial Malachi. A limp black missile flew out of his talking
hands.
—And there’s your Latin quarter hat, he said.

Et tout en palpant son col amidonné & sa cravate rebelle
il leur parle
les engueule
idem à sa montre qui pendouille.
Ses mains plongent & fouillent dans sa valise
où il invoque un mouchoir propre.
Bordel il va falloir le bon costume.
Je veux des gants pourpres & des bottes vertes.
Contradiction.
Est-ce que je me contredis ?
Ok très bien
je me contredis.
Lunatique Malachi.
Une roquette noire & molle [1] s’échappe de ses deux paumes prolixes.
— Et voilà ton chapeau quartier latin
dit-il.

Progression : 1.86%

Guillaume Vissac / 24 octobre 2012 / Ulysse par jour
James Joyce

Notes

[1Il s’agit donc du chapeau quartier latin dont il est question deux lignes plus bas.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


Livres


- -

- - - -



-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |