ULYSSE PAR JOUR A DEMENAGE >>

-1 / +1

#Ulysse deux-cent-soixante-six

La phrase originale

Resigned he passed out
with grave words and gait, saying, wellnigh with sorrow :
—And going forth he met Butterly.

Il en sort résigné [1]
pas & mots solennels
qui murmurent quasi triste :
— Et étant sorti il heurta sa mère morte [2].

Progression : 1.87%

Guillaume Vissac / 28 octobre 2012 / Ulysse par jour
James Joyce - Traduire

Notes

[1De la tour Martello, que Stephen, Mulligan et Haines sont en train quitter, tous ensemble.

[2Jeu de mot biblique intraduisible : « Alors Pierre se souvint de la parole de Jésus, qui lui avait dit : Avant que le coq ait chanté, tu m’auras renié trois fois. Et étant sorti, il pleura amèrement. » Matthieu 26:75.

En anglais cela donne, pour la phrase qui nous intéresse : « And going forth, he wept bitterly ». À en croire l’Ulysses annotated, un ou plusieurs quidam dénommé Butterly ont vécu à Dublin au début du siècle. Le jeu de mot est donc super biblique et super localisé.

Morel traduit la phrase comme suit : « Et étant sorti dehors, il rencontra Lamermant. »

Quant à la version 2004 : « Etant donc sorti il rencontra Lamermoort ».

J’ai beaucoup tâtonné pour trouver la mienne et ai fini par renoncer à la mention du nom propre, Butterly, qui n’a finalement aucune incidence avec le texte et qui est complètement intraduisible en français, pour une référence et biblique et personnelle, puisque le fantôme de la mère de Stephen le hantait un peu plus tôt dans le texte (cf. Ulysse cent-vingt-deux à cent-cinquante-trois, aussi compilée ici).

Cette réplique peut être interprétée de deux manières, car l’énonciation n’est pas flagrante dans ce passage : soit le corps en mouvement dans cette phrase est celui de Stephen, auquel cas cette réplique s’applique à lui-même, vu à la troisième personne. Soit, moins évident mais après tout pourquoi pas, elle est dite non par Stephen mais par Mulligan, observant son coloc en mouvement. Rappelons (enfin) encore une fois que nous sommes bien toujours en pleine parodie de messe (comme tout le chapitre 1 - chapitre Télémaque - en fait).

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


Livres


- -

- - - -



-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |