ULYSSE PAR JOUR A DEMENAGE >>

-1 / +1

#Ulysse deux-cent-quatre-vingt-neuf

La phrase originale

Eyes, pale as the sea the wind had freshened, paler, firm and prudent.
The seas’ ruler, he gazed southward over the bay, empty save for the
smokeplume of the mailboat vague on the bright skyline and a sail tacking
by the Muglins.

Des yeux pâles comme une mer que le vent a gelée
plus pâle encore & durs
méfiants.
Le maître de la mer... [1]
Il voit au loin
au sud de la baie
rien que le fumepanache du bateau des postiers [2]
flou contre l’horizon blanche
& une voile louvoyant face aux Muglins.

Progression : 2.06%

Guillaume Vissac / 20 novembre 2012 / Ulysse par jour
Caspar David Friedrich - James Joyce

Notes

[1

[2Bateau aperçu en Ulysse quarante-cinq.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?


Livres


- -

- - - -



-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |