090618


Quatrième jour de marché. L’orage annoncé, redouté même, en fait il n’aura pas lieu. Beau tout le jour y compris pour nos traditionnelles lectures au jardin du Luxembourg, qui a réuni à la fois des habitués et des inhabitués, avec Virginie (qui a lu Virginia Woolf et Nadine Agostini), Philippe (Aujourd’hui Eurydice), Benoît, accompagnée par M. (Stefano d’Arrigo et Fabrizia Ramondino) et moi (Notre Est lointain, Yoko Ono dans le texte). C’est un vrai moment doux qu’on s’est créé ici, sous les arbres, et ensuite continuer à échanger autour d’un verre, si bien qu’on sera toujours entouré du début de la journée à quasiment la fin, et alors c’est parler, pendant la signature de Laurent Herrou, de Philip Glass, de Steve Reich, de Max Richter, ce genre de trucs. Et après la fin, dans la nuit, la pluie enfin elle tombe (mais sans nous).

<  -  >

Partager

Révisions

4 révisions

090618, version 5 (10 juillet 2018)

Quatrième jour de [marché->http://www marché .marche-poesie.com]. L’orage annoncé, redouté même, en fait il n’aura pas lieu. Beau tout le jour y compris pour nos traditionnelles lectures au jardin du Luxembourg, qui a réuni à la fois des habitués et des inhabitués, avec [Virginie->http://carnetdesdeparts . Virginie ( qui a lu Virginia Woolf et Nadine Agostini ), Philippe ( Aujourd’hui Eurydice ), Benoît ( Stefano d’Arrigo et  ? blogspot.com] (qui a lu [Virginia Woolf->https://www.publie.net/livre/des-fantomes-sous-les-arbres-virginia-woolf/] et [Nadine Agostini->https://www.publie.net/livre/histoire-dio-de-pasiphae-par-consequent-du-minotaure-nadine-agostini/]), [Philippe->https://www.atelierdebricolage.net] ([Aujourd’hui Eurydice->https://www.publie.net/livre/aujourdhui-eurydice-claire-dutrait/]), [Benoît->http://www.amboilati.org], accompagnée par M. (Stefano d’Arrigo et Fabrizia Ramondino) et moi ([Notre Est lointain->https://www.publie.net/livre/notre-est-lointain/], [Yoko ) et moi ( Notre Est lointain et Yoko Ono dans le texte->https://www . texte ). publie.net/livre/yoko-ono-dans-le-texte-christine-jeanney/]). C’est un vrai moment doux qu’on s’est créé ici, sous les arbres, et ensuite continuer à échanger autour d’un verre, si bien qu’on sera toujours entouré du début de la journée quasiment à quasiment la fin, et alors c’est parlerde Philip Glass , de Steve Reich , de Max Richter , pendant la signature ce genre de [Laurent Herrou->http://www trucs .jacquesflamenteditions.com/laurent-herrou-journal-2/], de Philip Glass, de Steve Reich, de Max Richter, ce genre de trucs. Et après la fin, dans la nuit, la pluie enfin , elle tombe (mais sans nous).
Publie.net, Paris, Christine Jeanney, Virginia Woolf, M., Philip Glass, Benoit Vincent, Sébastien Ménard, Steve Reich, Laurent Herrou, Max Richter, Philippe Aigrain, Virginie Gautier, Claire Dutrait, Nadine Agostini, Stefano d’Arrigo, Fabrizia Ramondino
jpg/dsc_0108-2.jpg

090618, version 4 (8 juillet 2018)

Quatrième jour de marché. L’orage annoncé, redouté même, en fait il n’aura pas lieu. Beau tout le jour y compris pour nos traditionnelles lectures au jardin du Luxembourg, qui a réuni à la fois des habitués et des inhabitués, avec Virginie (qui a lu Virginia Woolf et Nadine Agostini), Philippe (Aujourd’hui Eurydice), Benoît (Stefano d’Arrigo et ?) et moi (Notre Est lointain et Yoko Ono dans le texte). C’est un vrai moment doux qu’on s’est créé ici, sous les arbres, et ensuite continuer à échanger autour d’un verre, si bien qu’on sera toujours entouré du début de la journée quasiment à la fin, et alors c’est parler de Philip Glass, de Steve Reich, de Max Richter, ce genre de trucs , ce genre de trucs. Et après la fin, dans la nuitvenue , la pluie enfin, elle tombe ( mais sans nous ). .

090618, version 3 (11 juin 2018)

090618
Quatrième jour de marché. L’orage annoncé, redouté même, il n’aura pas lieu. Beau tout le jour y compris pour nos traditionnelles lectures au jardin du Luxembourg, qui a réuni à la fois des habitués et des inhabitués, avec Virginie (qui a lu Virginia Woolf et Nadine Agostini), Philippe (Aujourd’hui Eurydice), Benoît (Stefano d’Arrigo et ?) et moi (Notre Est lointain et Yoko Ono dans le texte). C’est un vrai moment doux qu’on s’est créé ici, sous les arbres, et ensuite continuer à échanger autour d’un verre, si bien qu’on sera toujours entouré du début de la journée quasiment à la fin, et alors c’est parler de Philip Glass, de Steve Reich, de Max Richter, ce genre de trucs, ce genre de trucs. Et après la fin, nuit venue, la pluie enfin, elle tombe.

090618, version 2 (9 juin 2018)

Commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)



Livres


- -

- - - -

Projets Web


- -


-
Spip | PhpNet | Contact | Retour au sommaire | ISSN 2428-9590 |